Trip à Tokyo – Seconde Journée d’Exploration

Share

Voici la suite de mon trip à Tokyo. Lors de cette seconde journée d’exploration, je me suis rendu dans le quartier Shiodome / Shiba / Takeshiba. Comme pour le premier jour, c’était une découverte totale.

Effectivement, je choisissais à chaque fois le quartier dans mon guide papier. Par la suite, je déterminais comment m’y rendre en prenant le métro.

Du coup, voici dans l’ordre les différents endroits visités durant la journée, avec quelques photos pour vous en mettre plein les mirettes.

Tokaido street avec ses temples de l’ère Edo

L'un des temples de Tokaido Street
L’un des temples de Tokaido Street

S’il y avait bien un touriste, toujours en admiration devant ces magnifiques temples, dont certains côtoyaient parfois les plus modernes des immeubles, c’était bien votre serviteur.

En effet, tout au long de mon séjour d’une semaine, je me suis délecté de ces merveilles architecturales. Et cela a été tout particulièrement le cas à Tokaido Street.

De plus, il y a également dans cette rue typique et pittoresque beaucoup de petites boutiques (dont une boutique au nom français), et de petits restaurants également.

Une Boutique au nom Français à Tokyo
Une boutique au nom Français

Par conséquent, j’avais vraiment l’impression d’être dans un village. Et du coup, cela rendait la capitale japonaise moins oppressante, et plus humaine.

Voilà pourquoi j’ai bien pris le temps de visiter ce quartier à fond, revenant même parfois sur mes pas. Parce que je voulais être sûr de ne rien manquer.

En fait, en Japonais, « Tokaido » signifie « Route de la Mer de l’Est ». Par ailleurs, il faut savoir une chose. Parce que c’est une route historique et très importante qui connectait Osaka et Kyoto avec Edo (l’ancien nom de la capitale Japonaise).

Voilà pourquoi, pendant l’ère du même nom, et plus particulièrement durant le Shogunat de Tokugawa, cette voie était, et reste d’ailleurs, si spéciale.

Découverte du temple Zojoji

Fondé en 1393, ce magnifique temple est situé juste avant la Tokyo Tower aussi à l’ordre du jour, sur mon périple. Puis, pour la petite et la grande Histoire, il devint plus tard le temple familial du Shogunat Tokugawa.

Le Temple Zojoji
Le Temple Zojoji

C’est donc aussi un symbole de la culture Japonaise, avec ses portes en bois, restaurées à leur état original du début du 17ème siècle.

Mais j’ai également une anecdote amusante à vous raconter. En effet, quelle ne fut pas ma surprise de retrouver des dizaines de personnes en costumes d’époque sur les marches du temple.

Combat au sabre et à la lance.
Un combat simulé au sabre et à la lance. Selon vous, qui gagne ?

Certaines étaient même entrain de simuler un combat au sabre et à la lance. Bien entendu, j’ai profité du spectacle.

Puis, je me suis ensuite rendu dans le jardin entourant le temple.

Et bien que nous étions en décembre, j’ai apprécié à sa juste valeur le savoir faire Japonais en la matière.

D’ailleurs, je me suis lâché sur l’appareil photo de mon téléphone, et voici quelques-uns des plus beaux clichés.

En route pour la Tokyo Tower

Alors que j’étais sur la route, afin de visiter la Tokyo Tower, une autre surprise m’attendait. Effectivement, c’est à ce moment de mon voyage que je découvrait l’existence de parcs de la taille d’une belle petite forêt, en plein dans la ville.

Du coup, vous pensez bien : j’en ai profité pour explorer cette mini parcelle de nature avec même un petit cours d’eau, une cascade, et des arbres aux belles couleurs d’automne. Parce qu’un peu de vert à Tokyo, ça fait toujours du bien aux poumons.

Ensuite, j’ai pris de la hauteur en montant dans cette sœur jumelle de la Tour Eiffel en rouge. Haute de 333 mètres, et bâtie en 1958, la Tokyo Tower a offert au visiteur comblé que je suis une vue de toute la capitale, du haut de ses deux observatoires, situés respectivement à 150 et 250 mètres de haut.

Dans la tour il y a même ce qui semble être un édifice religieux et également un endroit pour se restaurer un peu. Mais le plus impressionnant, c’est une partie du sol en verre qui permet d’avoir une vue en plongée (mieux vaut ne pas avoir le vertige).

Sinon, il y a aussi un exemplaire des fameuses toilettes japonaises, qui vous rincent le popotin, et font de la musique 😀 !

Et en soirée, j’ai pu profiter des illuminations de Noël.

Point de vue de l’observatoire du World trade center

Par après, je me suis rendu au World Trade Center Building, pour y observer la ville d’un autre point de vue, depuis … l’observatoire.

Le World Trade Center Building de Tokyo.
Le World Trade Center Building de Tokyo.

En effet, dans cet immeuble, rempli aussi de petits restaurants et de boutiques un peu comme un mini-village, se trouve un point d’observation situé à 152 mètres de hauteur.

Comme la nuit était déjà tombée, c’est un véritable spectacle de lumière qu’offrait la capitale à mes grands yeux ébahis.

Le port d’amarrage des navires restaurants

J’ai longtemps chercher le port où devaient se rendre les navires restaurants avant de le trouver, mais étant arrivé après 20 h 00, je n’aurais pas eu le loisir de faire une croisière gastronomique sur l’un de ces bateaux.

Ce sera pour mon prochain séjour.

Ici, se trouve le port d'amarrage des navires restaurants.
Ici, se trouve le port d’amarrage des navires restaurants.

Shiki, la compagnie de théâtre au Lion

Leur emblème m’avait intrigué. Et oui, « shiki » voulant dire 4 saisons en japonais, je me suis demandé le rapport avec le Lion (Shishi, si je ne me trompe pas).

Shiki, La compagnie de théâtre à la tête de lion.
Shiki, La compagnie de théâtre à la tête de lion.

C’est l’une des compagnie de théâtre les plus importantes du Japon, avec leur 2800 représentations par an. Il y aurait même des concerts étrangers et japonais.

Cependant, tout comme pour les bateaux, je n’ai pas encore pu en profiter pour assister à une représentation car arrivé sur place trop tard. Et c’est là encore partie remise.

Le site SIO Shiodome

Là encore m’attendaient des boutiques, des restaurants, et de magnifiques illuminations de Noël, dans ce quartier très urbains et avec beaucoup d’immeubles et de passerelles pour les piétons entre certains d’entre eux. Quand on y pense, c’est bien pratique pour éviter les accidents.

En montant aux étages, j’ai pu une dernière fois admirer la ville d’en-haut, et manger une seconde fois les fameux et délicieux sushis, en passant devant un restaurant au nom … prémonitoire 😉 quant à la suite de mon voyage, avant de rentrer prendre une nuit de repos bien méritée.

Rendez-vous prochainement pour le troisième jour.

Ps. Vous pouvez revivre l’intégralité de ma journée grâce à l’Album Facebook

Share

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.