4ème Jour – Découverte du Temple Meiji Jingu, de la Tokyo Skytree Tower, et Rencontre avec un Moine

Share

Aujourd’hui, vous allez pouvoir découvrir le temple Meji Jingu. En fait, j’ai eu l’occasion de l’explorer dans son entièreté, par un soleil éblouissant. Et aussi, nous allons ensemble prendre de la hauteur dans la Tokyo Skytree Tower. Enfin, lors d’une découverte nocturne d’un parc cerné de temples, je vous raconterai ma rencontre avec un moine Bouddhiste, et son invitation.

On y va ? 🙂

C'est parti pour ce 4ème jour d'Aventure à Tokyo.
C’est parti pour ce 4ème jour d’Aventure à Tokyo.

Exploration du Temple Meiji Jingu

Situé dans le parc Yoyogi, le temple Meiji Jingu est un temple Shinto, et également un sanctuaire dédié aux âmes de l’empereur Meiji et de l’impératrice Shoken. Contrairement aux autres temples, il est assez récent. En effet, il a été bâti en 1920, détruit pendant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, et finalement reconstruit en 1958.

En outre, il existe un autre fait intéressant. Effectivement, la forêt environnante a été créé grâce à la plantation d’environ 100 000 arbres provenant de donation de tout le Japon à cette époque. Et depuis sa reconstruction après la Seconde Guerre Mondiale, plusieurs bâtiments traditionnels ont aussi été rajoutés.

Ce temple dispose aussi de musées et de jardins, permettant de bien profiter de la culture, des traditions, ainsi que de la nature. Autant vous dire que j’ai adoré y passer du temps, entre les magnifiques jardins, les temples, les Torii, et la forêt qui faisait oublier la ville.

En d’autres mots, ce fut un intense moment de réflexion et de zénitude, grâce à l’ambiance du lieu, et aussi parce que j’ai pris mon temps pour en profiter et en découvrir un maximum. Et ça c’est crucial pour vivre à fond un voyage.

Source d’Eau Pure et Sacrée : Kiyomasa Ido

Selon une certaine légende, cette source d’eau très pure et sacrée permettrait, selon un rituel, d’augmenter sa force vitale. Et l’on raconte également qu’il y serait possible d’y faire un vœu et de le voir se réaliser. En fait, elle porte le nom de la personne qui l’a creusée durant l’ère Edo (donc antérieurement au temple), à savoir le Seigneur Kiyomasa Kato.

Découverte et prise de hauteur dans la Skytree Tower

Mieux vaut ne pas avoir le vertige en montant dans la seconde plus haute tour du monde, à savoir la Tokyo Skytree Tower. Effectivement, des ascenseurs, dont l’un avec vue, nous amènent aux différents postes d’observations situés respectivement à 350 et 450 mètres d’altitude. Et donc, ces derniers offrent une vue panoramique imprenable et inoubliable sur la Capitale Japonaise.

Sa construction a débuté en 2008 et a duré 3 ans et demi. Et donc, elle permet de diffuser des émissions radiophoniques et télévisuelles bien plus largement que la tour de Tokyo, car cette dernière est désormais cernée par de hauts grattes-ciel.

C’est aussi où se trouve l’un des complexe commercial les plus imposants, comprenant un planétarium, un aquarium, des restaurants, et plus de 300 boutiques.

D’ailleurs, le Planétarium vaut vraiment le détour, tant il nous plonge véritablement au milieu des étoiles grâce à une technologie d’immersion dernier cri. Ainsi, pour le passionné d’astronomie que je suis, c’était l’extase.

Pour conclure (ou presque), pendant que je m’émerveillait comme le touriste que j’étais, j’y ai rencontré à nouveau le tenancier du Sushi shop d’hier. Comme quoi, même dans la ville la plus peuplée au monde, il y a d’heureuses coïncidences. Et donc, nous avons échangé quelques mots en japonais/anglais et sympathisé. Et même si cela fait 4 ans aujourd’hui, je saurais retrouver son restaurant lorsque j’y retournerai.

Un étage consacré à la Saga Star Wars

Pour finir concernant cet endroit, j’ai une autre anecdote amusante à vous raconter. En effet, une grande partie d’un étage était consacré au 7ème volet de la Saga Star Wars, dont la sortie était imminente.

Du coup, j’en ai profité pour prendre des photos de l’événement et même jouer au Jedi. Regardez plutôt.

Tokyo et ses temples by night

Ensuite je suis allé visiter un petit parc sympa, cerné par de magnifiques temples. Bien-sûr, je n’ai pas résisté à les prendre en photo.

Il s’agit en fait du Parc Sumida, célèbre pour ses cerisiers en fleur au printemps, colorant l’allée sur plus d’un kilomètre de leurs pétales. Du coup, voilà encore une nouvelle occasion d’y retourner.

C’est également un des parcs préféré par les sportifs. Et il y a même des installations, comme nos parcours de santé.

Rencontre avec un Moine Bouddhiste et invitation

Voilà un autre type d’expérience qui m’a marqué. Effectivement, il se trouve qu’en revenant pour rentrer, pendant que je photographiais un temple, je suis interpellé amicalement par un fidèle bouddhiste.

D’abord j’ai pensé avoir fait une bêtise en photographiant le temple (l’un de mes saboteurs interne peut-être 😉 ?). Mais en fait, non, ce n’était pas le cas. Puis, quelle n’a pas été ma surprise lorsqu’ il m’a invité à entrer dans le temple.

Invité à entrer dans le temple, j'ai pu partager le temps de la prière avec les moines.
Invité à entrer dans le temple, j’ai pu partager le temps de la prière avec les moines.

Ensuite, le moine qui gère le temple m’a expliqué les bases de la philosophie de Nichiren. Et j’ai aussi pu partager le temps de récitation de la prière avec eux.

Mieux encore, j’ai également été invité à visiter et à prier au temple au pied du Mont-Fuji. Là encore c’est quelque chose que je compte bien faire.

Et c’est ainsi que se conclue une autre magnifique journée. Par ailleurs, vous pouvez retrouver en intégralité tous les clichés dans l’album correspondant sur Facebook.

Share

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.