A la Découverte de l’imposant glacier Franz Josef, et des étonnantes Blue Pools

Share

Durant cette dixième étape, nous sommes partis à la découverte du glacier et du village de Franz Josef, en passant par les Blue Pools, et une magnifique cascade.

Franz Josef Glacier, notre prochaine découverte.
Franz Josef Glacier, notre prochaine découverte.

Sur la route de Franz Josef

Les Blue Pools

C’est vraiment un endroit à part. D’ailleurs, nous n’étions pas sur place depuis longtemps lorsque une personne a sauté du haut du pont pour faire un plongeon. Il ne faisait pourtant pas bien chaud. Mais la Nouvelle Zélande c’est aussi ça, faire des rencontres de personnes qui n’ont pas froid aux yeux (ni ailleurs).

Les Blue Pools portent bien leur nom, car la couleur de l’eau est bleu azur. Cela s’explique parce qu’elle provient des glaciers environnant. C’est en effet la rivière Makarora (qui est aussi le nom d’une espèce d’insecte hyménoptère ressemblant à un petit … scarabée 😉 ) qui nous offre ce spectacle d’eau bleue cristalline.

Une magnifique Cascade

Nous nous sommes également arrêtés en route pour marcher afin d’admirer une cascade. Car les distances sont beaucoup plus élevées qu’il n’y paraît (en regard des plusieurs milliers de kilomètres parcourus, rien que sur l’Ile du Sud), et cela nous a permis de nous dégourdir les jambes.

Franz Josef, le glacier et le village

Ce petit coin de Nouvelle Zélande a son charme même si c’est touristique. Par ailleurs le glacier est magnifique et vaut largement les (très légers) effort pour nous mettre à vue.

J’ai pris mon temps pour visiter le village et le musée avec un Kiwi géant à l’entrée. C’est très pittoresque comme coin.

Le nom occidental a été attribué en l’honneur de l’empereur François-Joseph 1er d’Autriche. Et en Maori c’est Ka Roimata o Hinehukaterece qui signifie Les Larmes de Hine Hukatere. Vous pouvez découvrir son histoire ici.

Petites maisons de style Victorien

Dans tous les lieux de l’Ile, ces maisons de style Victorien me rappellent l’époque coloniale (pas toujours très glorieuse) de la Nouvelle Zélande. Ceci dit, cela reste agréable à regarder comme architecture et cela a son charme.

Randonnée vers le glacier

En fait il faut savoir que c’est le côté opposé au Mont Cook, mais que, pour des raisons d’accessibilité, il faut faire plusieurs centaines de kilomètres de détour et donc contourner cette partie rocheuse pour arriver à Franz Josef.

Au pied du glacier, les différents cours d’eau s’entremêlent pour former des méandres qui ravissent le regard du randonneur que je suis.

Des survols en hélicoptère sont possibles pour ceux qui veulent prendre de la hauteur pour admirer le paysage. Je compte bien m’en payer une tranche lorsque j’y reviendrai.

Share

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.