Pérégrinations de Wharariki Beach à Cap Farewell, et Escapade à Collingwood

Share

Non loin de Takaka, nous sommes allés à Wharariki Beach où se trouve le point le plus au Nord de l’île du Sud, à savoir Cape Farewell. Nous avons eu l’occasion de nous y rendre avec une belle randonnée côtière, et également de visiter Collingwood.

Wharariki Beach
Wharariki Beach

Wharariki Beach : Le Camping Original avec Peter le Paon

A peine arrivés, nous avons fait la connaissance de Peter, le Paon 😉 ! L’animal a même, par curiosité, essayé de rentrer dans la voiture. Je ne sais d’ailleurs plus si c’est mon amie qui l’a nommé ainsi où s’il s’agit du nom que ses propriétaires lui ont donné. Puis nous nous sommes posés.

En plus, il y avait un bar en plein dans un petit coin de nature. C’était une expérience originale et très agréable. Tout comme la fraîche Ginger Beer (boisson pétillante au gingembre, non-alcoolisée) et les pâtisseries délicieuses qui l’accompagnaient. Je ne me suis pas privé pour les déguster en profitant de ce cadre insolite.

C’est également ici où nous avons trouvé un camping très sympathique dans lequel nous nous sommes installés.

D’ailleurs, à ce propos, il y a eu un bel orage durant une nuit. Je crois me rappeler que c’était la première. Et j’ai bien cru que ma tente allait se remplir d’eau mais elle a tenu bon ! Par contre je n’étais pas très frais le lendemain matin.

Non loin de Wharariki Beach, Cap Farewell

Lorsque nous avons visité cet endroit, je me suis cru pendant un temps en Ecosse ou en Irlande. En effet, à Cap Farewell le vert des paysages tranche vraiment avec le bleu de la mer, créant un contraste saisissant. Par ailleurs, la hauteur des falaises était impressionnante !

Et comme d’habitude, il y avait du vent. Mais en Nouvelle Zélande, nous nous y habituons vite, du moins, si nous voulons profiter de notre séjour dans ce beau pays.

Visite de Collingwood

Nous avons aussi visité la petite bourgade de Collingwood. Très sympathique cette petite ville, loin des turpitudes des grandes agglomérations. Et néanmoins, nous y trouvons toutes les commodités essentielles.

Nous en avons aussi profiter pour visiter les hauteurs et découvrir d’autres sublimes paysages.

Randonnée de la Beach Track

Ensuite, nous nous sommes baladés le long des falaises et sur la Beach Track. C’est une randonnée qui se fait en à peu près 3 heures. Attention donc de prévoir suffisamment de temps afin de ne pas vous faire surprendre par la nuit ou la marée, si d’aventure cette étape vous tenterait.

Car, question de lieux magnifiques, nous étions gâtés. Entre les falaises et les arches qui bordent la mer de Tasman, l’émerveillement était de mise.

Sans vouloir en rajouter une couche, je me croyais parfois être dans un autre monde. Et on imagine aisément la force des vagues, même si nous y étions à marée basse. En fait il suffit d’observer les différentes formes sculptées dans les falaises environnantes.

En tout cas, je me sentais vraiment tout petit dans ce panorama, et surtout face à la puissance de la nature. Une véritable leçon d’humilité.

Share

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.