Le Remède à l’Épidémie sévissant en Marketing Relationnel : La Responsabilité !

Share

Il existe une épidémie galopante dans le marketing relationnel. Ce sont les distributeurs qui se plaignent, critiquent, blâment leurs parrains, leurs filleuls, la compagnie, les produits, le plan de rémunération, ou le fait d’assumer son indépendance.

STOP : Prenons tous nos PUTAINS de RESPONSABILITES !

(Si je suis vulgaire c’est pour mieux faire passer le message 😉 ).

Voici en détails les différents symptômes et leurs remèdes.

ALERTE à l’épidémie en Marketing Relationnel : Remède ci-dessous !

 

Votre Parrain

« Ah tu m’avais promis ça », « Tu m’avais dit que j’aurais droit à des placements de distributeurs », « C’est à Toi de travailler pour moi ! » « Tu sais je n’ai pas le temps, je rentre du boulot je ne vais pas encore consacrer du temps à ça sinon je pète un câble. Et puis il y a Secret Story / Le Match de Foot ! « , etc.

STOP !

Qui a choisi votre parrain ? C’est VOUS. Et si vous l’avez choisi en fonction de ces critères, ou encore simplement des paillettes, alors vous avez fait fausse route !

Remettez-vous en question et reconnaissez que c’est à VOUS de faire les choses pour VOUS, et non à votre parrain, peu importe les promesses ou autre « arrangement ».

Et choisissez toujours un Parrain en fonction de son explication sur la Réalité du Terrain, et pas en fonction d’un mensonge qui vous rassure.

 

Vos Filleuls

« Ils ne font rien », « Ils ne travaillent pas dans les règles », « Ils se tirent dans les pattes », « Ils font des mauvais coups », « Ils reprennent un boulot, ces loosers, ils n’ont rien compris« , etc.

STOP !

Là encore qui a choisi de travailler avec eux ? C’est VOUS. Peut-être que votre petite voix, ou même un ami vous a chuchoté « écoute, lui je ne le sens pas« , mais aveuglé par votre égo, votre avidité, vous avez préféré le parrainer tout de même.

Alors qu’au fond de vous, vous saviez que ses attentes sont irréalistes, qu’il n’est pas prêt à faire ce qu’il faut, ou tout simplement que ce n’est pas le bon timing pour lui.

Posez-lui les bonnes questions et déterminez si oui ou non il est prêt à rejoindre votre équipe. Ne cherchez pas à le convaincre ! Donnez-lui simplement les éléments essentiels pour qu’il puisse prendre sa décision et vérifier s’il a bien compris les implications que cela représente.

Un bon filleul dupliquera votre attitude avec sa personnalité, et sera actif sur le terrain.

Remarque : Quelqu’un qui « reprend un boulot » n’est PAS un looser ! C’est quelqu’un qui a compris que le marketing relationnel se construit dans la durée, et de responsable envers sa situation et sa famille ! Prenez-en de la graine au lieu de critiquer !!

 

La Compagnie de Marketing Relationnel

« Les dirigeants ne reconnaissent pas nos efforts », « Le site est en anglais », « les produits mettent du temps à arriver », « ils ne me soutiennent pas assez« .

STOP !

Euh nous sommes où là ? Dans le monde des bisounours ? Bien sûr que NON.

D’une les dirigeants ont un point de vue GLOBAL sur les chiffres de leur entreprise, et le personnel qui y travaille. A ce titre ils n’ont pas le loisir de carresser chaque distributeur dans le sens du poil, n’en déplaise à votre ego …

De deux ce sont des êtres humains, et donc des personnes imparfaites, comme vous et moi. Pourquoi devrions-nous donc exiger que tout soit parfait ?

Quand à la langue du site, et le temps d’expédition des produits, lorsque nous sommes suffisamment motivés, nous arrivons tout de même à réussir, malgré ces challenges.

D’ailleurs, les PDG des compagnies de marketing relationnel encouragent leurs distributeurs en mettant en place des promotions, des challenges, récompensant les distributeurs les plus motivés par ces derniers.

Donc si vous estimez ne pas avoir la « reconnaissance nécessaire », remettez-vous en question.

 

Les Produits en Marketing Relationnel

« Tel produit ne se vend pas, j’en ai parlé à 2 ou 3 personnes … » « tel produit n’est pas disponible », « ils sont trop chers« , etc.

STOP !

Pouvez-vous me dire comment font ceux qui arrivent à promouvoir ce même produit ?

« Euh non … pas vraiment » ?

C’est là que le bas blesse !! Nous avons, dans une même compagnie les mêmes produits à promouvoir. Et beaucoup arrivent à les vendre.

Si vous leur demandiez comment ils font 😉 ? Voilà la bonne question à vous poser : celle qui vous apportera la bonne séquence d’actions à accomplir pour avoir les résultats que vous visez !

 

Le Plan de Rémunération

« Je travaille mais je ne gagne pas assez », « J’ai atteint une position mais mes revenus ne bougent pas« , etc.

STOP !

Avons nous tous, dans une compagnie de marketing relationnel donnée, des plans de compensation différents ? Bien sûr que NON.

Là encore la bonne question à vous poser est « Comment font ceux qui réussissent à gagner un revenu intéressant mois après mois, années après années ?« .

Et parce que je suis sympa 🙂 je vous donne une partie de la réponse : identifiez la position clef, puis travaillez sur votre volume personnel plutôt que sur l’atteinte ou non d’une position plus haute.

 

Le Statut Social et Fiscal à adopter

« Il n’y a pas de statut VDI », « Je paye trop de charges », « Personne ne m’aide et ne m’a rien dit », « C’est cher de se lancer dans le marketing relationnel« .

STOP !

Je veux bien qu’il faille un temps d’adaptation pour passer de la mentalité salarié à la mentalité indépendant mais tout de même … arrêtons de faire les caliméros à ce sujet !

C’est à VOUS de vous renseigner auprès des organismes fiscaux et sociaux sur les différentes solution qui s’offrent à vous : auto-entrepreneurs, agent commercial, VDI si possible, ou indépendant.

Comparez et choisissez ensuite celui qui vous permet de payer le moins d’impôts et de charge sociales possibles. Faites-vous aider par un comptable ou un expert comptable !

Quand aux quelques centaines d’euros maximum pour se lancer en marketing relationnel, ils font vraiment petits en regard des dizaines ou des centaines de milliers d’euros pour monter une entreprise en franchise, ou une boutique traditionnelle avec pignon sur rue.

Et pourtant le potentiel de croissance est supérieur et de loin !

 

La Formation autre que l’accompagnement de votre parrain

« Il faut payer sa propre formation, elle n’est plus financée », « je ne veux pas me former, je veux gagner de l’argent tout de suite »

STOP !

Si l’accompagnement de votre parrain à vous enseigner les tâches de bases comme trouver de nouveaux partenaires, et fidéliser de nouveaux clients, est et DOIT rester gratuit, en tant qu’indépendant, tout le reste est à votre charge.

Et cela commence … avec une dépense ahurissante, insultante, et difficile de … 15 euros 😀 ! C’est le prix moyen d’un bon livre de développement personnel, ou enseignant des conseils et des astuces pour réussir en marketing relationnel.

Pareil pour les événements en local, souvent ils sont même gratuit puisqu’il suffit d’inviter des personnes dans son salon. Et lorsqu’une salle est louée, c’est juste la location qui est financée par chaque distributeur.

Une fois vos premiers gains touchés, un petit conseil : mettez-les de côté et investissez dans la participation à des événements de plus grande envergure.

Cela vous permettra d’inviter des personnes sur place et d’augmenter vos résultats plus vite.

Pour un bon résumé, regardez cette vidéo :

Être responsable c’est incarner la phrase « Moi seul décide où je vais, comment j’y vais, quand j’y vais, et avec qui j’y vais« .

 

Share

6 comments

  1. Trés bien dit autant pour les parrains que pour les filleuls
    MERCI DE RAPPELER LES BONNES RÈGLES!!!
    clo69

  2. Oui comme le dit Patrice, très bon article qui rappelle que tout le monde doit y mettre du sien.
    Ne pas laisser faire ….sinon rien ne viendra

  3. Très bon article Eric. Merci a toi pour tout ces conseils.Au plaisir de lire tes prochains articles 🙂

  4. Il faut effectivement PASSER A L’ACTION. Personne ne fera le boulot à notre place ! Une fois que l’on a compris ça, tout roule 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *