2 astuces pour déjouer l’arnaque. Internet ou le miroir aux alouettes

Share

En premier lieu, il faut distinguer l’arnaque Internet. Il en existe 4 types.

Il y a tout d’abord le scam ou, en français, la fraude. C’est généralement une fausse personnalité importante étrangère voulant faire passer une valise diplomatique qui demande de l’assistance moyennant rémunération.

Ensuite il existe le phishing ou hameçonnage. C’est l’envoi d’e-mail à en-têtes de grandes banques ou de grandes sociétés, dans le but de récupérer les coordonnées bancaires de la victime.

Après il y a les systèmes de gains d’argent « gratuits » où l’on vous propose de traiter des e-mails, moyennant plusieurs centaines d’euros, que vous toucherez à partir d’un seuil spécifié, à condition de mettre à jour votre compte en versant une certaine somme.

Enfin, on retrouve la vente pyramidale, qui consiste à gagner de l’argent proportionnellement au nombre d’inscrits dans une liste, sans réel produit ou service à promouvoir (voire mon article sur la légalité des affaires sur Internet).

Pour éviter de se faire avoir, il faut connaître 2 astuces.

Premièrement, il convient de faire appel au bon sens. Quand cela paraît vraiment trop beau pour être vrai, généralement c’est parce que c’est le cas.

Deuxièmement, plus particulièrement dans le cas des affaires de marketing de réseau,il faut se poser ces 2 questions.

Est-ce qu’une personne sensée achèterait ce produit ou s’abonnerait au service s’il n’y avait pas de rémunération proposée ?

Est-ce que si je m’arrête de recruter, j’arrête de gagner de l’argent ?

Si les réponses sont non et oui : c’est de la vente pyramidale.

Si cet article vous a plu, partagez-le, et commentez-le. Si vous désirez en savoir plus, contactez-moi à l’aide du formulaire sur votre droite.

Share

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.