Avez-vous besoin d’être une Star pour Réussir dans le MLM ?

Share

En lisant mes e-mails ce matin, je suis tombé sur cet excellent article de Bertrand Kervella « Qui d’autre veut devenir une Star du recrutement MLM sur Internet » que je vous recommande chaleureusement.

Et il m’est venu l’idée de bousculer quelques fausses croyances tenaces concernant cette question. Bertrand a d’ailleurs bien commencé car il vous donne 4 conseils pratiques et applicables de suite (merci à toi 🙂 ).

Quelles sont ces fausses croyances et comment les démonter ? Voyons cela de suite !

 

Besoin d'être une star pour réussir dans le mlm ?
Alors ? Faut-il obligatoirement être une Star pour réussir dans le MLM ? Réponse ci-dessous.
Crédits Image : http://www.sxc.hu/profile/msons

 

Fausse croyance 1 : Je dois être doué pour réussir dans le MLM !

J’ai un scoop pour vous. Personne ne naît doué pour le MLM ou pour les maths, l’informatique, ou encore pour la littérature.

Certes un certain talent peut être plus ou moins présent, mais pour en exploiter le plein potentiel, TOUTE capacité doit être développée (par exemple en faisant du développement personnel ciblé).

Et tout le monde, ABSOLUMENT TOUT LE MONDE possède un talent qui le rend unique !

Judicieusement utilisé, il permet d’agir comme un aimant et d’attirer à vous les personnes qui vous cherchent. Et quelques-unes demanderont à travailler avec vous !

 

Fausse croyance 2 : C’est immuable : quelques personnes percent et les autres échouent !

Il est clair que, sur le papier, 5 % des personnes arrivent à vivre de leur activité indépendante.

Cela veut-il dire pour autant que les 95 % d’autres échouent ? C’est ce que je croyais aussi.

En fait tout dépend de leur objectif, de leur vision, de ce que représente pour eux réussir dans le MLM.

Beaucoup de distributeurs sont heureux avec 200, 500, ou même 1000 euros de plus par mois ! Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi, ces personnes là ont réussi !

Quand au fait que cela soit immuable, rien n’est moins sûr.

Lisez les Success Stories des personnes célèbres comme Thomas Edison, J.K. Rowling, Walt Disney, et Mark Zuckerberg, vous verrez qu’au départ, beaucoup de gens ne leur donnaient AUCUNE chance de percer !

C’est uniquement lorsqu’elles se sont retrouvées au pied du mur qu’elles ont pris la décision ferme et définitive d’atteindre le Succès.

Pour ça elles sont sorties de leur zone de confort ! Vous pouvez en faire autant : et si vous me dites que c’est impossible, c’est que vous n’en avez pas encore assez « marre d’en avoir marre » de votre situation.

Fausse croyance 3 : Il faut savoir vendre pour réussir dans le MLM

Celle-ci est ma préférée ! Vous demandez-vous si vous savez vendre lorsque vous recommandez un film, un restaurant, ou un bon livre à un ami ?

Non, bien sûr ! Alors pourquoi faudrait-il savoir vendre comme un VRP en marketing de réseau ?

Lorsque vous recommandez le produit ou le service de votre compagnie de MLM, vous devez le faire sincèrement, comme si vous n’étiez pas commissionné !

Sinon, j’ai bien peur de devoir vous dire que vous avez choisi la mauvaise compagnie, ou que vous ne faites pas du MLM (si vous voyez ce que je veux dire …).

Même chose pour la partie opportunité d’affaire : vous devez le faire dans l’optique : j’offre un choix de vie supplémentaire à un ami, et, lorsqu’il me rejoindra, je le guiderai afin qu’il apprenne à faire la même chose.

Cela s’appelle bâtir un réseau 🙂 !

 

Fausse croyance 4 : Ce type de business c’est uniquement pour ceux qui connaissent beaucoup de monde.

Je vais vous livrer une petite tranche de mon vécu personnel. En faisant ma liste de connaissances, j’avais réuni exactement 150 noms et autant de numéros de téléphone.

C’est relativement peu : à l’école j’étais souvent le plus timide … oui vous savez celui qui se met au fond de la classe près du radiateur … avec les grosses lunettes et la tête qui va avec 😉 cela s’est amélioré à partir du Lycée.

Pour tout vous dire, en contactant (à plusieurs reprises : à chaque fois que je démarrai un nouveau MLM) ces contacts m’ont fourni des recommandations et j’en suis arrivé à 300 personnes sur ma liste.

Je les ai contacté eux aussi. Certains membres de ma famille m’ont rit au nez, d’autres ont eu peur, et les connaissances des connaissances n’y croyaient pas. Je n’ai pas démarré le moindre distributeur !

Certes j’ai eu quelques clients. Mais c’est tout !

Alors que faire ? Retourner définitivement au salariat ? Très peu pour moi 🙂 !

J’avais déjà à l’époque la Vision de ce que cette industrie pouvait m’apporter !

Aussi j’ai cherché des moyens de développer par Internet, et à force de ténacité, de persévérance, j’ai trouvé et aujourd’hui, depuis le 29 juillet 2013, je vis uniquement de mes revenus du marketing de Réseau.

Ce n’est pas simple certes, mais lorsqu’on veut, on peut !

Alors, repensez-y lorsque vous dites qu’il faut connaître beaucoup de personnes pour réussir dans le MLM.

Cela peut être un atout pour progresser plus rapidement, mais ce n’est en aucun cas une condition obligatoire !

 

Fausse croyance 5 : Il faut y passer beaucoup de temps : réussir dans le MLM avec un travail salarié à temps plein en plus est impossible et ingérable.

Cette partie sera plus nuancée. Oui en effet cela peut demander du temps en terme d’accomplissement de la vision « réussir dans le MLM », cette vision pouvant être « générer un revenu complémentaire » ou « Devenir financièrement indépendant ».

Tout dépend en fait de votre implication : certains le feront en 6 mois, d’autres en 15 ou 20 ans, et la plupart entre ces 2 extrêmes. Ce qui reste toujours plus avantageux que de travailler pendant 40 ans et plus pour gagner moitié moins à la retraite.

Qu’en est il de cette implication ? Et bien au début elle peut très bien être de 2 à 4 heures par jour, en plus d’un travail à temps plein !

C’est d’ailleurs le cas de 96 % des distributeurs actifs dans l’industrie.

D’autant plus que recommander un produit ou un service dont vous êtes satisfait, vous le faites de toute façon, travail à temps plein ou pas 😉 ! Et cela ne vous prend pas tant de temps que ça.

Le reste est question d’organisation pour passer des appels, pour planifier des réunions. Cela peut très bien se faire les week-end.

J’en entends déjà certains en me lisant : « Cela veut dire que je vais devoir faire des sacrifices ? ».

Oui ! Enfin, voyez cela plutôt comme un investissement pour avoir ensuite plus de revenu et plus de temps libre pour en profiter.

Et pour ça, avouez que quelques heures en moins passées devant la TV et quelques week-end à travailler sur votre Vision, plutôt qu’à discuter des derniers potins du coins, ce n’est pas cher payé !

Share

8 comments

  1. Très bon article merci surtout pour ceux qui démarre dans le marketing de réseau et qui veulent vivre du vdi comme moi.

    Je vais recommander cet article aux débutants de mon réseau, pour les pousser à y croire car souvent ils se découragent …

  2. Avec plaisir 🙂 ! Merci à vous pour le partage : effectivement il est important de continuer à y croire. Lorsque nous avons appris à marcher, nos premiers pas étaient hésitant, puis petit à petit, à force d’opiniâtreté nous avons pu parcourir des kilomètres. Le Marketing de Réseau c’est la même chose.

  3. Salut Eric,

    Merci pour le partage d’infos.
    Je viens de lire ton article et je suis jaloux de la qualite de tes idees 🙂

    J’ai bien apprecie ton point de vue sur les 95% qui officiellement ne reussissent pas. Tu as bien remis les choses a leur place.

    Une petite suggestion pour « la fausse croyance numero 4 », au milieu du paragraphe: n’hésite pas a y ajouter une photo « avec les grosses lunettes et la tête qui va avec »… tu nous as donne l’eau a la bouche LOL

    Je vois que tu ecris presque tous les jours.
    C’est une bonne nouvelle.

    Au plaisir de te lire.
    Bertrand

  4. Salut Bertrand 🙂

    Avec Plaisir, c’est tout naturel et tu es une source d’inspiration pour moi aussi.

    Bien vu pour l’image 😀 il faut que j’en trouve une de moi avec ces fameuses lunettes !

    Oui j’ai commencé à écrire plus régulièrement et le plaisir et les résultats sont là : soit l’essentiel de ce qu’il faut pour réussir dans le marketing de réseau 😉 !

    A bientôt,
    Eric

  5. Bonjour Eric,

    Super article !

    Effectivement, il est indispensable de payer le prix pour réussir dans le MLM.

    Et le prix à payer n’est pas cher…

    Se former, et surtout sacrifier de son temps libre pour se consacrer à l’activité.

    Comme vous l’avez fait remarquer, c’est un investissement et non un sacrifice, plus que rentable.

    Super blog 🙂

    Cordialement,

    Jason

  6. Bonjour Jason 🙂

    Merci pour ton commentaire. C’est tout à fait ça 🙂 !

    Bravo aussi pour ton objectif de professionnaliser davantage le MLM : voilà une bien belle et éthique façon de se différencier.

    Excellente journée.

    Eric.

  7. Bonjour Eric,

    Nous ne nous connaissons pas, je suis les traces de Bertrand
    que j’admire beaucoup !

    J’ai lu votre article, il m’a enchanté, je pense m’en inspirer pour mon prochain article…

    C’est un réel bonheur pour moi de pouvoir rencontrer des gens comme vous.

    Merci

    Passez de bonnes fêtes

    Christiane

  8. Bonjour Christiane 🙂

    Merci à vous 🙂 Ravi que l’article vous inspire.

    Le plaisir est partagé.

    Joyeuses Fêtes à vous aussi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.