Défi 90 jours : Manger moins, 80 % de Verts, et Plus souvent !

Suite à l’UPW, le séminaire d’Anthony Robbins sur le développement personnel et la réussite dans tous les domaines de la vie, suivi en mars dernier, j’ai décidé de me lancer un défi 90 jours.

Celui de manger moins, mais plus souvent. Explications.

 

défi 90 jours manger moins
Mon défi 90 jours : manger moins et plus souvent

 

Manger moins facilite la digestion et augmente le niveau d’énergie

C’est bien connu. Plus nous mangeons, plus nous encombrons notre système digestif.

En conséquence, nous devenons moins alerte, et avons besoin de faire la sieste plus souvent.

Au contraire, manger en plus petites quantités, en prenant soin de bien mâcher, permet de digérer plus facilement.

Notre système digestif transforme plus facilement les aliments en nutriments et nous disposons alors de plus d’énergie.

 

Manger plus souvent : un peu toutes les 3 heures.

En mangeant plus souvent, nous maintenons la sensation de satiété sans encombrer notre système digestif.

Fini les fringales, et les envies d’avaler n’importe quoi à tout moment de la journée !

L’idéal est de se planifier un petit repas toutes les 3 heures.

En respectant quelques règles toutes simples, car le but est bien entendu de ne pas manger n’importe quoi !

 

80 % de Verts !

defi-90-jours-80-de-vertsChaque repas doit contenir 80 % de verts. Cela permet au corps de devenir plus alkalin.

défi 90 jours smoothie vert

Ils peuvent être consommés, de préférence crus, sous forme de salades vertes, de smoothies à base d’avocat et de
concombre, de légumes verts (ex : courgettes), ou même de jus (ex : jus d’herbe de blé, d’orge, etc.).

 

En variant les plaisirs, et en restant ludique, cela donne encore plus envie de manger.

 

Des Omégas 3 en quantité.

Les omégas 3 ont aussi un rôle à jouer. Ils participent la la protection de nos organes internes, et contribuent à diminuer le mauvais cholestérol.défi 90 jours avocats

Ils peuvent être consommés sous forme de noix, d’huile (Colza, Noix, etc.) ou encore dans des verts tels que l’avocat.

On les trouve aussi dans certains poissons comme le saumon.

Un peu à chaque repas fait l’affaire, et toujours sous forme crue (la cuisson les détruits).

 

Soit des féculents, soit des protéines.

Dans la mesure du possible (je fais personnellement une exception : ce sont les sushis 😉 ), ne pas combiner féculents et protéines dans le même repas.

Cela facilitera leur assimilation.

Personnellement les seules protéines animales que je consomme encore viennent des oeufs bio, et du poisson. J’ai arrêté la consommation de viande rouge et de viande blanche.

Je ne souffre d’aucune carrence à ce niveau puisque des protéines se retrouvent également sous forme végétales et dans certains féculents, donc beaucoup plus digèstes.

Pour les féculents, je préfère les céréales complètes et bio.

 

Je me lance donc un défi de 90 jours pour voir les effets sur mon organisme :).

One comment

  1. Super les 80% de verts dans l’assiette, les omégas 3, 6, car effectivement notre corps ne les fabrique pas et pourtant nécessaire pour nos cellules, organes. On les trouve en quantité satisfaisante dans les produits de la mer bien sûr. Il y a aussi, les amandes, les noix, avocats, tout ce qui est végétal, mais moins satisfaisant que les produits de la mer.

    Au plaisir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *